Aubergine Hasselback


On peut bien mettre ce qu'on veut entre les "tranches" de l'aubergine ... des courgettes ... des tomates ...  mais je comptais sur le moelleux de l'aubergine cuite pour faire une espèce de baba ganouj "non mixé", alors je suis restée "sobre"; des oignons rouges et des gousses d'ail  ;-)
Sur une sauce tomate...
Au four à 400, 40 minutes... (genre)
Avec des pitas qu'on remplit de tout ça.




Commentaires

  1. C'est encore une fois, une superbe idée! J'imagine même pas l'onctuosité de cette aubergine, yum! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça qui est magique avec les aubergines (sur) cuites; leur onctuosité. J'adore!

      Supprimer
  2. Quelle bonne idée, ça a l'air merveilleux! J'attends justement avec impatience (et émotion!) que nos toutes premières aubergines murissent tout à fait, cette recette sera forcément étrennée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien que les miennes n'auront pas le temps de mûrir! L'été est arrivé tardivement et a été pluvieux ...

      Supprimer
  3. Wow...quelle bonne idée !!! Tu es vraiment inépuisable toi, ma belle Éphée. Tu nous arrives toujours avec de superbes idées pour apprêter les merveilleux légumes.

    RépondreSupprimer
  4. mon maraicher m'a vendu des aubergines...qui ne fondent pas! 2 heures au four et nada, toujours en caoutchouc! dès que j'en trouve des " normales" je tente ton truc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que c'étaient celles avec la peau pâle? Celles-là se "tiennent" bien mais ne font pas un bon baba ganouj, c'est sur. Mais en tian...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire